choisir un vélo de triathlon

Comment choisir un vélo de triathlon ? Critères et conseils

Vous voulez commencer le triathlon et vous cherchez un vélo ? Voici un guide complet sur les vélos de triathlon pour vous aider à faire le bon choix !

Avec l’idée que « chaque seconde compte », les vélos de contre-la-montre sont apparus il y a plus de 25 ans. Ces vélos ont connu une grande évolution au fil des ans et sont devenus l’un des articles les plus recherchés dans le monde du cyclisme.

Les vélos de course sont conçus avec l’objectif clair de parvenir, grâce à l’aérodynamisme, à gagner le plus de secondes possible au chronomètre. C’est aussi un véritable plaisir visuel pour les amateurs de vélo et la vérité est que leur prix et leur cote ne cessent d’augmenter, surtout depuis qu’ils sont utilisées comme vélos de triathlon.

Dans cet essentiel du matériel de triathlon, nous allons vous informer de ce type spécifique de vélos : analyser les principales différences entre les vélos de triathlon et les vélos de route, préciser quel vélo est le meilleur pour chaque type de triathlon (triathlon olympique, sprint ou longue distance), expliquer comment adapter un vélo de route au triathlon, ainsi que vous proposer une sélection des meilleurs vélos pour les débutants en triathlon.

Quelles sont les différences entre les vélos de triathlon et les vélos de route ?

Voici les principales différences entre un vélo de triathlon et un vélo de route, en mettant l’accent sur les caractéristiques qu’un vélo de triathlon doit posséder.

Tout d’abord, nous devons prêter attention au nom. Bien que, comme il est logique, les deux soient des bicyclettes destinées à la pratique du cyclisme, il est généralement lié au cyclisme, au vélo de route classique ou au vélo de route, tandis que les célèbres vélos sont généralement liées à la pratique du triathlon ou du contre-la-montre. Maintenant, passons aux choses sérieuses :

Géométrie du cadre

La grande différence réside dans la géométrie, ou en d’autres termes dans la conception du vélo. Les vélos de triathlon sont plus agressifs au sens esthétique du terme. Ils ont généralement une position de la selle légèrement plus avancée par rapport à l’axe du pédalier, ce qui permet de maintenir une posture plus détendue du haut du corps et de faire travailler les muscles davantage avec les quadriceps qu’avec les ischio-jambiers.

De plus, la position plus avancée du cycliste, et le fait d’être plus proche du guidon, nous permet de rouler dans une posture plus aérodynamique et facilite ainsi l’appui sur les barres de triathlon.

Aérodynamique et roues

Une autre grande différence entre les deux types de vélo réside dans l’aérodynamisme. Les vélos de triathlon sont beaucoup plus aérodynamiques, avec l’idée claire de réduire au maximum la résistance au vent de face.

Dans cette même optique d’aérodynamisme, il existe des différences au niveau des roues. Les roues de triathlon ont tendance à avoir un profil beaucoup plus haut, tandis que les vélos de route ont un profil plus bas. Certains triathlètes choisissent d’équiper leur vélo de triathlon d’une roue lenticulaire. La roue lenticulaire est une roue totalement compacte, sans rayons, et est surtout utilisée sur des terrains plats et sans vent.

Cependant, la plupart des triathlètes utilisent des roues conventionnelles pour s’entraîner. Ces derniers offrent une plus grande stabilité, une plus grande durabilité et sont considérablement moins chers.

Système d’engrenage : pédalier, plateaux et dérailleur et chaîne

Le pédalier est un autre aspect qui différencie les deux types de vélos. L’engrenage des plateaux et de la cassette est beaucoup plus important sur les vélos de triathlon que sur les vélos de route.

Le vélo de route est généralement commercialisé avec le plateau compact (50 dents sur le grand plateau et 36 sur le petit), bien que certaines personnes moins préparées choisissent de monter le triple plateau et que d’autres plus préparées décident de monter le plateau classique (53×39) pour la compétition. D’autre part, la plupart des vélos de triathlon sont déjà équipés du plateau 53×39, voire d’un grand plateau 54.

Ces différences sont logiques : les vélos de triathlon sont utilisés pour rouler sur des terrains plats, où la vitesse est plus élevée et où un plateau plus grand permet de mettre plus de puissance dans chaque coup de pédale, alors que les vélos classiques doivent être préparés pour tous les terrains et pour gravir les pentes raides des cols de montagne.

Ce choix a un impact particulier sur la cadence. Avec un braquet plus élevé, il sera plus difficile de maintenir une fréquence de pédalage optimale, alors qu’avec des plateaux plus petits et des pignons plus grands, il sera plus facile de maintenir une agilité de pédalage et de rouler dans les meilleures zones de cadence pour chaque terrain.

Différences dans les guidons

Visuellement, la première chose que l’on remarque est la différence entre les guidons. Le vélo de route a un guidon conventionnel, le classique guidon incurvé avec les leviers de vitesse et de frein, tandis que le vélo de triathlon a un guidon allongé, plus étroit en largeur et avec deux longues barres qui dépassent. Ces « barres » sont les embouts de barre, également appelés aérobars, et permettent au cycliste de rouler dans une posture plus aérodynamique, le corps étant plus étiré, ce qui réduit l’impact de l’air sur le corps.

Pour en savoir plus, consultez notre article : Barres de vélo triathlon : comment choisir ses prolongateurs ?

Confort

La notion d’aérodynamisme n’est généralement pas liée à celle de confort. En général, il s’agit de termes aux forces opposées : si nous gagnons dans l’un, nous perdrons dans l’autre. Les vélos de triathlon sont beaucoup moins confortables et maniables que les vélos de route traditionnels, car la posture qu’ils adoptent est assez pénible pour le dos. Ainsi, si vous avez des problèmes de dos, si vous souffrez d’une blessure musculaire ou si vous cherchez simplement à vous amuser, la meilleure chose à faire est d’acheter un vélo de route.

Réglementation

En particulier dans le triathlon, il faut tenir compte des règlements avant de prendre une décision. Dans les distances sprint et olympiques, l’utilisation des vélos de triathlon n’est généralement pas autorisée, mais dans les distances longues et moyennes (Ironman et half Ironman), l’utilisation de ces vélos est autorisée. La raison principale de cet aspect de la réglementation réside dans le danger qui existe lorsqu’on roule en groupe, et dans le danger des attelages, ces « cornes » qui dépassent du vélo et qui, en cas de chute, peuvent coller n’importe quel autre participant.

Vélo mixte route et triathlon : comment adapter un vélo de route pour le triathlon ?

Compte tenu de ces variantes et du coût économique élevé de l’achat d’un vélo de triathlon, il est possible d’acheter un vélo mixte entre un vélo de triathlon et un vélo de route. Ce serait un vélo hybride route-triathlon.

Ce système d’accouplement mixte en fait le meilleur choix de vélos pour les débutants en triathlon. Ce système est idéal pour les nouveaux venus dans le triathlon et pour ceux qui, pour une raison ou une autre, ne disposent pas de deux vélos.

Le système mixte consiste à « adapter » un vélo de route au triathlon. En général, les modifications apportées sont le montage de quelques raccords sur le guidon qui permettent au triathlète de s’attacher lorsque cela est nécessaire, conservant ainsi les développements et les caractéristiques d’un vélo de route, et l’introduction de quelques roues profilées pour gagner en aérodynamisme.

Les meilleurs modèles pour les transformer en vélos mixtes ou hybrides sont ceux qui ont déjà une géométrie assez aérodynamique avec les tubes en format « racing ». Ainsi, quelques guidons et des roues profilées sont la première étape pour transformer votre vélo de route en un vélo de triathlon.

Si vous voulez des barres de triathlon bon marché pour vous lancer dans ce sport, et commencer à ressentir ce que c’est que de rouler couplé, vous pouvez en acheter à un très bon prix ici. Si nous devions choisir un modèle spécifique de pinces de guidon de triathlon pas cher, parfaitement compatible avec tous les vélos, nous choisirions celui-ci de West Biking.

Les meilleurs vélos pour les débutants en triathlon

Enfin les meilleures options pour les nouveaux venus, et pour ceux qui veulent acheter un vélo de triathlon bon marché. Les possibilités sont nombreuses, mais voici quelques-unes des meilleures options :

Mettacarbon Ekhi

Mettacarbon Ekhi

L’un des meilleurs rapports qualité-prix du marché pour les vélos de triathlon. Le Mettacarbon Ekhi est l’un des rares vélo de triathlon que vous pouvez acheter pour seulement 2000 euros.

La plateforme virtuelle de la marque vous permet d’assembler le vélo entièrement à votre goût et de le personnaliser dans les moindres détails. Nous pouvons choisir le groupe, les roues, la selle et un grand nombre de couleurs.

Fuji Norcom Straight

Fuji Norcom Straight

La marque japonaise propose le modèle Norcom Straight comme un vélo conçu pour ceux qui veulent commencer la compétition en triathlon et qui veulent le faire avec un vélo créé et conçu spécialement pour cela. Sur leur site web, vous pouvez jeter un coup d’œil aux différentes options de montage que la marque japonaise propose. Son prix d’un peu plus de 2000 euros en fait également l’un des vélos de triathlon les moins chers.

Felt B14

Felt B14

La marque américaine est, avec Cervélo, la grande référence dans le monde du triathlon. Felt propose aux nouveaux venus le B14, un vélo axé sur la pratique du triathlon, et doté de qualités aérodynamiques et de caractéristiques plus qu’intéressantes pour un vélo de moins de 2000 euros. En fait, elle présente même un modèle plus économique. Le b 16 est proposé à 1400 euros.

Decathlon BTWIN 900 – 920 CF

Decathlon BTWIN 900 - 920 CF

Une autre option intéressante consiste à acheter un vélo de triathlon chez Decathlon. Bien qu’il n’existe pas encore de modèle spécifique (nous savons qu’ils travaillent sur cette possibilité), leurs modèles de vélos de route Btwin peuvent être adaptés à nos besoins. Les modèles 900 et 920 ont tous deux un cadre en carbone, assez léger et aérodynamique, prêt à répondre aux attentes de ceux qui veulent se sentir comme des triathlètes pour la première fois.

Son design, plus axé sur la route, ne néglige en aucun cas la fonctionnalité (il s’adapte parfaitement à tous les terrains) ou un autre aspect essentiel comme le confort. Les modèles 900 et 920 sont clairement sous les 2000 euros, 1499 et 1899 euros respectivement ».

Acheter un cadre de vélo aérodynamique et le personnaliser

Une autre option intéressante et pratique consiste à acheter un cadre de vélo aérodynamique et à l’assembler avec les composants d’un autre vieux vélo ou à acheter les composants séparément. Vous pouvez trouver des cadres de vélo en carbone bon marché à partir de 330 euros chez Ali Express.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
12 + 7 =